Flux RSS

Recevez les mise à jour

CarnetDePassage.com
la peninsule de valdes
Écrit par sophie et jeremy   
Samedi, 30 Décembre 2017

La péninsule Valdes, située sur la côte atlantique, est une réserve naturelle abritant de nombreuses espèces animales sauvages, aussi bien terrestres que marines : baleines, pingouins, phoques, guanacos, autruches, tatous, renards... et à la bonne saison on peut même voir des orques venir manger des bébés phoques sur la plage !

4WD au bord de lo 4WD au bord de lo

Le problème, c'est qu'il n'y a pas de consensus sur la bonne saison... Nous avons donc guetté les orques pendant des heures (de très longues heures) en jouant aux cartes et en buvant du maté avec le guardaparque. En vain. En plus on les a loupé de peu, à quelques heures près nous aurions pu assister à un véritable spectacle, c'est rageant.

ocean sans orque 1 ocean sans orque 1 ocean sans orque 2 ocean sans orque 2

Heureusement, nous (enfin Fanny et Jérémy) avons quand même vu une baleine se promener le long de la côte. Et des phoques, plein de phoques, et aussi beaucoup de pingouins. D'ailleurs ce ne sont pas des pingouins mais des manchots, mais nous on préfère dire pingouin c'est plus marrant. On nous a aussi appris à différencier les lions de mer et les éléphants de mer (car ça n'a rien à voir !), mais globalement ça ressemble à des phoques.

lion de mer lion de mer elephants de mer elephants de mer

phoque phoque phoques phoques

penguins 1 penguins 1 penguins 2 penguins 2

penguins 3 penguins 3 penguins 4 penguins 4

On a même été nager avec les lionnes de mer, qui sont venues nous tourner autour, et Sophie a eu droit à un bisou de phoque !

nage 1 nage 1 nage 2 nage 2

Il y a aussi en liberté une impressionnante quantité de guanacos, un cousin du lama avec une tête de gazelle, beaucoup d'autruches (qui s'appellent en fait nandus), des gros rongeurs entre le lapin et le mulot, et des tatous pas bien farouches. C'est également une réserve d'oiseaux marins de toutes sortes que nous avons été incapables d'identifier, on se souvient surtout du moineau qui nous a piqué un bout de fromage !

guanaco guanaco tatou tatou

En plus de toute cette faune, au centre de la péninsule se trouvent deux petits salars qui on a la particularité d'être sous le niveau de la mer. Surtout, ils sont rosés en raison d'une bestiole qu'on trouve dedans et qui donne également sa couleur au flamant rose. C'était la cerise sur le gâteau pour le voyage de Fanny, qui nous quitte après 2 semaines intenses !

salina chica salina chica

 

Commentaires  

 
#1 Christophej 08-01-2018 22:00
Mais vous n’avez pas honte de faire des bisous a des phoques pendant que la masse laborieuse travaille ?!
Merci pour ces news c’est mieux que la luminotherapie dans cette grisaille genevoise.
Citer
 
 
#2 jerem 12-02-2018 20:18
non :-*
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir